AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kiba MITSUKE

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiba MITSUKE

avatar

▌DATE DE NAISSANCE : 03/01/1993
▌AGE : 25 ▌SEXE : Masculin
▌ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuelle
▌PAPIERS : 56
▌HUMEUR : Héhéhé~

MessageSujet: Kiba MITSUKE   Jeu 26 Mai - 6:29




PROFIL


AVATAR: Lumpy-Happy Tree Friend RACE: Humain ♥
PRENOM:Kiba NOM: Mitsuke ANNIVERSAIRE: 3 Janvier 1993
ÂGE:18 Ans SEXE: Masculin SEXUALITE: Homosexuelle( Uke ).


PHYSIQUE:


Kiba est un jeune homme qui se défend assez bien physiquement. Un mètre quatre-vingt, une taille fine. Un bon partit pour certaine personne ou une bonne raison d'en être jaloux. Ses cheveux sont courts à l'arrière de sa tête, et deux mèches plus longues à l'avant, arborant un dégradé plus jaune que blond. Sa couleur général est donc bleu... oui bleu. C'est sur, il faut oser, mais ce ce qu'il fait, sans ce préoccupé de la pensée générale et malsaine de la population. Beaucoup de ceux qui le connaissent, n'ont aucune idée de sa couleur naturel, et pour cause: il entretient sa couleur, ou plutôt ses, chaque jour, à s'assurer qu'elle ne pâlit pas et qu'elle reste aussi colorée qu'au premier jour.

Stylistiquement parlant, Il aime porter des pantalons noir ou bleu comme certains jeans, porter moyennement près du corps pour une plus belle silhouette. Il porte des t-shirt simples, sans extravagance, souvent superposer de pull à capuche et à manches longues, plus colorés: bleu, vert, jaune.... ou de son manteau gris foncé presque noir, avec un peu de fourrure sur le col. Mis à part son style, Kiba à une allure plutôt banale, il se confond dans la foule comme n'importe qui d'autre, faisant toujours abstraction de se qui l'entoure en écoutant sa musique à chacune de ses sorties.
CARACTERE:


Le petit Kiba a une personnalité bien plus extravagante et spécial que son look. Il n'est pas quelqu'un de mauvais, mais ses expériences de la vie l'ont rendue étrange, voir, comme ont dit, malsain. Tout d'abord, comme beaucoup de personne, il est qualifié comme étant gentil. Aider les autres ne l'embête pas, il en donne facilement, un peu de monnaie, nourriture ou autre. Il aime partager ce qu'il a.
Kiba est aussi assez extravagant. Quand il était plus jeune, c'était plutôt le contraire, il était timide et calme, et surtout ne cherchais pas à se faire voir. Aujourd'hui c'est tout le contraire. Il aime jouer de son extravagance pour trouver des relations d'une nuit, ou pour que les choses viennent plus facilement à lui. Et oui, comparer à d'autres, lorsqu'il utilise cette facette, les gens le voit sympathique et plein d'énergie, et non un m'a tu vue qui se la joue .
Un de ses plus mauvais côté ( mis à part sa nymphomanie) est le fait qu'il n'est jamais sérieux dans ce qu'il entreprant. Il fait toujours tout à moitié, sans réel, conviction et parfois même, il n'hésite pas bâcler sont travail tellement la tâche l’insupporte. Donc, ne lui demander pas de faire quelques chose d'important, le résultat est loin d'être garantie...
Enfin, Kiba est quelqu'un de simple qui n'aime pas se prendre la tête, il ne veux pas parler des problèmes, il préfère les éviter, les ignorer.....faire comme si de rien de n'était. D'ailleurs ses idées sont simples et qui le contredira, se verra envoyer voir ailleurs. ET oui, la discussions peut être aussi difficile, tout ca à cause de lui, qui souhaite rester ignorant comme il l'est. Heureusement qu'il a tout de même un bon fond, en espérant qu'un jour, quelqu'un saura l'apprivoiser, le changer, le faire devenir meilleurs et plus en paix avec lui même.

HISTOIRE:


Kiba est née dans une famille sans histoire, une famille banale, une famille, qui peu à peu eu une histoire peu glorieuse. Sa mère était une femme au foyer comme beaucoup d'autres, et son père lui était un travailleur sans histoire qui partait tôt le matin pour retrouver sa petite tribu le soir. Tout ce déroulait bien dans le plus simple des bonheur, jusqu'au jour ou le père de Kiba mourut d'un simple accident, causé par une personne elle aussi simple et sans histoire qui le renversa sur un passage piéton en ville. C'est à partir de là que tout devins compliqué, fade et triste. Kiba avait tout juste quatre ans.

Après ce malheureux incident, la mère de Kiba révéla une autre partie d'elle, une face sombre et rebelle qui aurait mieux fait de rester enfouie en elle. Elle ne s'occupait plus de rien, toujours dehors avec de total inconnus qu'elle ramenait parfois dans son lit. Ce comportement tourmentais son fils, il s’inquiétait vraiment pour elle, il avait peur de la perdre. Chaque soir il ne dormait pas que très tard dans la nuit, s'assurant que sa mère rentre saine et sauve. Évidemment il croisait toujours ses nouveaux visages d'hommes et compris bien trop tôt ce qu'ils venaient faire avec sa très chère mère. Elle même compris que ramener des hommes chez elle lui rapporterais bien plus qu'un boulot dit normal et en fit très vite un business. Kiba n'avait alors que six ans.

Les jours passaient et se ressemblaient, la seul chose qui était toujours nouvelles était les partenaires de sa mère. Bien souvent, il se cloîtrait dans sa chambre, casque sur les oreilles, musique presque montée au volume maximum, regardant la seule photos de famille qu'il avait tant bien que mal, réussis à garder. Une photo sereine qui respirait le bon vieux temps ou son père étant encore de ce monde, ou tout allait pour le mieux. Mais, un jour en particulier fut vraiment différent des autres. Ce fut le seul soir ou il ne resta pas dans sa chambre. Il descendit les escaliers afin de prendre quelque chose manger. Il y croisa un des habitués de sa mère à moitié nue, qui allait fumer une clope, le temps d'une pause. A cet âge là, il ne lui arrivait pas plus haut que la ceinture et ne pouvait que le regarder de sa petitesse. L'homme le fixait, un sourire au coin. Kiba passa vite son chemin, enfin essaya: l'habitué attrapa d'un coup son bras et l’emmena de force de force avec lui dans le salon, sur le canapé. Kiba ne savait se défendre, et n'en connaissait pas la technique, il se débattait le mieux qu'il pouvait, mais l'adulte était bien plus fort que lui et bien plus imposant. Une once d'espoir apparut lorsqu'il vit la silhouette de sa mère arriver... « Maman !? » Il lanca désemparement cet appel au secoure, pensant qu'il serait aidé. Elle tourna lentement son regard vers lui, son regard vide et sans âme et répondit sans aucune expression... « C'est 300 de plus avec le gamin. ». A ce moment là, les yeux de Kiba prirent une allure terne, comme si ils venaient de voir que tout était faux, que cette vie n'était pas celle qu'ils avaient cru voir lorsque Kiba était plus jeune. Comment avait-on osé lui mentir pendant tant de temps ? Cette question à toujours hanté ca pensée, car depuis ce jour il a contracté une manière d'être peu recommandable et surtout malsaine pour lui même. Il avait tout juste 8 ans quand cela est arrivé.

Les années passèrent et passèrent, dès qu'il le put, Kiba abandonna sa mère à son sort pour pouvoir vivre seul sa propre vie, sans qu'elle soit entaché de la déchéance de sa pauvre mère. Ont pourrait croire que son traumatisme ne l'as pas touché, il est sassez sociable, sort très souvent, il a la vie d'un adolescent banale. Ou presque. Kiba a deux chose que la plupart n'ont pas. Ce qu'il a vécu étant plus jeune, l'a rendue paradoxalement accros aux plaisirs de la chaire, et au final il en est devenue un satyriasis ( nymphomane au masculin). Il n'as pas de relations fixes et change de partenaire comme de chemise. C'est maladif chez lui, il ne peux vraiment pas s'en empêcher, ni s'en passer.... Un côté bien sombre de sa manière d'être.
Il est aussi membre d'un groupe ou il y est le chanteur principal. C'est groupe uniquement d'hommes: ils sont six au total. Ce groupe fait partie de sa seconde vie, personne dans son entourage n'est au courant de cette activité. Les membres ne se voient que le soir à partir de 18h pour se concerter, parler des prochaines prestations, de nouvelles chansons. AH oui, c'est un groupe un peu spécial qui prône le fan service et les chansons dites "louche". A chacune de leur prestation, le même schéma se met en route: mouvements suggestif avec les autres membres, faux-baiser enfin... je vous laisse imaginer. Beaucoup de stéréotypes y sont d'ailleurs aussi regroupé, vous y trouverez surement un favoris pour combler vos attentes visuelles.

Voilà la tortueuse histoire de Kiba, baladé entre bonheur, malheur, sexe et la vie de tout les jours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kiba MITSUKE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis Kiba et la liberté m'appartient ! [EC]
» Zedd Kiba [FINI]
» [Yumie, Anko, Kiba, Akimo][Entrée de l'école] Nous allons jouer à un jeu...
» Kreyol Ayisyen nan Kiba
» ♣ Kiba Galery!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L A S T✝C R O S S :: LAST CROSS;THE BEGENNING :: ECRIS-NOUS TON HISTOIRE; :: ✔ FICHES VALIDES-
Sauter vers: